le cours ne s'arrête jamais

lecoursnesarretejamais.fr

histoire


L'Orient ancien, la Grèce Classique et le monde Hellénistique ...

géopolitique


La géopolitique est une discipline qui s’est constituée parallèlement à la géographie à la fin du XIXe et au-début du XXe siècle. Elle a connu un curieux destin: elle s’est considérablement développée jusqu’à la seconde guerre mondiale, elle a été frappée par un discrédit durable après 1945 car identifiée à la géopolitique allemande soupçonnée d’avoir servie de caution aux ambitions expansionnistes de l’Allemagne d’Hitler, elle a connu un spectaculaire renouveau dans les dernières décennies du XXe siècle. Alors que le terme de géopolitique fut longtemps banni, il est aujourd’hui galvaudé.
On confond la géopolitique avec l’étude des relations internationales. La géopolitique est confondue avec la géographie politique. La géopolitique a donné naissance à de nouvelles disciplines connexes: géographie militaire, géo-économie, géo-stratégie...
Ce cours a pour objectif de répondre aux questions suivantes: Qu’est-ce que la géopolitique? La géopolitique s’intéresse aux rapports de l’espace et de la politique.
En quoi la politique des États est-elle conditionnée par leur géographie? Comment les États se servent-ils de l’espace?
La première partie de ce cours examinera les différentes écoles nationales de géopolitique: la géopolitique continentale allemande (Friedrich Ratzel, Karl Hausofer) et la géopolitique maritime anglo-saxonne (Mackinder, Spykman) tout en tentant d’expliquer les réticences françaises face au développement de cette «science de la puissance». La deuxième partie explorera quelques grandes problématiques de la géopolitique.
En troisième partie, l’enseignant proposera l’analyse d’une ou plusieurs crises en utilisant les outils et la méthode de la géopolitique.

relations internationales


Si l’on peut considérer qu’il existe des «relations internationales» dès que se nouent des contacts réguliers et suivis entre communautés humaines politiquement constituées, le terme lui-même a été forgé par le jurisconsulte et philosophe britannique Jeremy Bentham en 1789 et est alors synonyme d'«inter-étatique». Il reste aujourd’hui largement utilisé même si la diversité des acteurs, la complexité et la nature diverse des flux ont amené des auteurs anglo-saxons à lui préférer le termes de «politique mondiale» (World Politics) ou d’«affaires mondiales» ( World Affairs). Cette section comporte deux parties: l’une portant sur la théorie des relations internationales renvoyant à un ouvrage et l’autre sur l’histoire des relations internationales au XXe siècle.

géographie historique ...


... et formation territoriale de la France
Ce cours comporte deux parties: il s’agit d’abord de décrire la "naissance de la nation France" (Colette Beaune) dans la longue durée depuis la mise en place des populations celtiques jusqu’aux ultimes rectifications territoriales intervenues après la fin de la seconde guerre mondiale. La France est «fille de la Gaule» mais c’est paradoxalement la conquête de la Gaule par César qui va l’individualiser au sein du monde celtique en la distinguent de la Germanie, séparée de cette dernière par le Rhin. Après l’effondrement de l’empire romain en Occident en 476, c’est paradoxalement un peuple périphérique, les Francs qui va réunifier la Gaule à son profit. A partir de la dynastie des Carolingiens, l’espace va se dilater aux dimensions d’un empire ayant à sa tête Charlemagne. Les invasions et la dislocation progressive de l’empire carolingien conduisent à l’indépendance de la Francia occidentalis (traité de Verdun) puis au remplacement progressif des Carolingiens, par une nouvelle dynastie. C’est à elle que reviendra la tâche de rendre son unité au royaume morcelé par la féodalité à partir du domaine royal d’île de France. Après avoir sécurisé le domaine royal, les Capétiens affronteront les Plantagenêts, tout à fois rois d’Angleterre et maîtres de l’Ouest de la France, combat qui ne s’achèvera qu’avec l’épopée de Jeanne d’arc et la fin de la guerre de cent ans. L’époque moderne voit les acquisitions se poursuivre mais voit également s’affirmer une nouvelle conception de la frontière qui est de moins en moins vue comme une marche mais est de plus en plus linéaire. La révolution française poursuit les conquêtes territoriales dans l’optique de former une «grande nation» tandis que Napoléon fait de la France le cœur d’un empire européen éphémère. Un chapitre sera consacré à cette autre France qu’est la France d’Outre-mer et à l’étude de la genèse, de la géographie et de l’organisation administrative des deux empires coloniaux français. Après la description de la formation des frontières de la France, la seconde partie du cours s’intéressera logiquement à l’étude des circonscriptions et des limites administratives, des origines à la France contemporaine.

histoire des idées politiques


Les fondements de la pensée politique de l’Antiquité à l’aube des Lumières ...
Pensée politique contemporaine du XVIIIe siècle à nos jours ...

sociologie politique


Introduction à la Science politique: Sociologie politique. Cours de S. ENOS-ATTALI, T.D. de Pierre-Emmanuel BARRAL